Si vous me suivez sur les RS ou sur mon blogue Esprit Vintage, vous savez que j’ai souvent besoin de prendre l’air, d’aller voir ailleurs, de rencontrer des gens inspirants. Par l’entremise de ce blogue, j’aime partager avec vous mes trouvailles, mes inspirations, mes bonnes adresses, mes réflexions. Esprit Vintage est un projet que je veux évolutif, qui s’adapte à mes envies, à mes voyages et à mes découvertes.

Aujourd’hui, je vous présente Kim Gazaille, une artiste établie à Carignan en Montérégie qui s’est donné pour mission d’offrir une seconde vie aux meubles avec son entreprise Les Ré-Créations à Kim. Passionnée par l’art du recyclage, Kim écrit sur ses réseaux sociaux : « Donnez-moi un pinceau, de la peinture et je ferai d’un meuble oublié, une création unique! »

Je désirais la rencontrer pour découvrir son histoire et connaître un peu mieux l’artiste qui se cache derrière ces charmantes créations. Par un bel après-midi ensoleillé, elle m’a donné rendez-vous à son atelier qui donne sur un joli champ de fleurs sauvages. Elle a généreusement accepté de me parler d’elle et de son entreprise.

Lorsque je lui demande comment elle est devenue entrepreneure, elle m’explique que c’est en décorant sa nouvelle maison, pendant son congé de maternité, qu’elle s’est découvert une passion pour la décoration, la réutilisation et la revalorisation des meubles usagés. Elle a tellement eu la piqûre que quand est venu le temps de retourner au travail, elle a pris la décision de mettre son côté artistique de l’avant en lançant son entreprise, Les Ré-Créations à Kim. Ses buts : se consacrer à sa passion, travailler à son rythme et privilégier la conciliation famille-travail.

Elle me raconte qu’après avoir créé ses œuvres pendant plusieurs années dans son sous-sol, elle apprécie grandement le nouvel atelier que lui a construit son conjoint. Un merveilleux espace de travail attenant à la maison, spacieux, baigné de lumière avec porte de garage vitrée, plancher de béton et grandes armoires de rangement pour tout son matériel.

Elle a récemment ajouté deux pièces de collection à son atelier. Le grand établi à tiroirs qu’elle a transformé et une grande armoire en chêne qu’elle a dénichée sur Kijiji et qu’elle garde précieusement intacte.

Les Ré-Créations à Kim
Les Ré-Créations à Kim

Petite anecdote : Après la fin des travaux, Kim a eu un nouveau flash. Elle a demandé à son chéri de refaire un des murs. C’est qu’elle avait imaginé un mur de briques blanches vieillies parfait pour mettre ses créations en valeur lorsqu’elle les prendrait en photo. C’est chose faite! Une super réalisation de son conjoint Samuel!

Bravo Samuel, c’est un atelier de rêve!

Ce qui me plaît particulièrement dans les créations de Kim, outre le petit côté bohème chic qui me charme totalement et rejoint Esprit Vintage, c’est le style unique qu’elle insuffle à une pièce, sa façon de relooker sans mettre trop de flafla, avec goût. Parfois, simplement en ajoutant une petite touche de blanc, le tour est joué. J’ai l’impression qu’elle ne cherche pas à transformer complètement le meuble, mais bien à le mettre en valeur. Et elle réussit, selon moi, avec brio! Ces temps-ci, elle affirme être « dans sa période blanche ». Elle met en vedette le bois brut, les matériaux naturels, en y ajoutant de jolis mandalas et des centaines de petits points qu’elle fait à la main, avec patience, un à la fois. Elle intègre également dans plusieurs de ses dernières pièces, des œuvres de macramé réalisées par Vanessa Dumais de l’entreprise Vidi.

Après 5 ans de vie entrepreneuriale, Kim a décidé de laisser de côté les accessoires de maison qu’elle créait et de se concentrer sur ce qui la fait vraiment vibrer : transformer des meubles. Terminé aussi les expositions, les shows, la consignation en boutique, etc. Elle sait ce qu’elle veut et surtout ce qu’elle ne veut pas et prend les moyens pour vivre en accord avec ses besoins.

Si son partenariat avec la splendide boutique Gypsie Bohème de Saint-Jean-sur-Richelieu a été très enrichissant, l’a fait rayonner et lui a permis de se faire connaître de plusieurs clients des environs — c’est d’ailleurs là que je l’ai découverte — c’est maintenant sur les réseaux sociaux que vous pouvez trouver et acheter ses pièces. Cependant, vous devez faire vite, car ses créations s’envolent rapidement. À voir les commentaires sur sa page FB, ses clients sont heureux, reviennent la voir et se déplacent d’aussi loin que de la Gaspésie et l’Ontario pour se procurer ses meubles au style et à la signature uniques.

Lorsque je lui demande ce qu’elle aime le plus dans son métier, Kim répond « la créativité et la liberté ». Elle aime regarder un meuble et imaginer comment lui donner une seconde vie. Elle adore avoir une idée et la réaliser de A à Z. Elle aime être sa propre patronne et s’occuper de tout : recherche, achat, création, promotion, vente, gestion des réseaux sociaux. Par contre, elle tient à mentionner que Kathleen et Michel, les proprios de Terry & Lacombe Antiquités lui donnent souvent un coup de main, notamment pour aller chercher des meubles, faire des réparations, etc., et que la belle boutique du chemin des Patriotes à Richelieu est comme sa deuxième maison. C’est d’ailleurs là, ainsi que chez Gypsie Bohème, qu’elle se procure la peinture qu’il lui faut pour transformer ses meubles.

Pour terminer, j’ai demandé à Kim qu’elles étaient les valeurs qui définissaient son entreprise. Elle a mentionné : la créativité, la récupération, la promotion de l’achat local et le « fait main ».

Ce fut donc un plaisir pour moi de découvrir une jeune femme authentique, une créatrice talentueuse, une entrepreneure inspirante.


Voici quelques-uns de mes coups de cœur parmi les récentes créations de Kim.

Je vous invite à la suivre sur les réseaux sociaux

FB : https://www.facebook.com/lesrecreationsakim/

Instagram : https://www.instagram.com/lesrecreationsakim/

Merci de partager !