Ceux qui me suivent savent que je participe aux événements de BAZAR VINTAGE MONTRÉAL,  plusieurs fois par année dans le quartier Rosemont et nouvellement pour l’été 2017, avec LES RENDEZ-VOUS VINTAGE  sur la Promenade Wellington à Verdun.

C’est dans ce groupe que j’ai fait la rencontre de Marie-Line Briens, une collectionneuse, brocanteuse, artiste peintre et, vous le constaterez vous-même, décoratrice pas piquée des vers!  Elle nous ouvre les portes de sa magnifique maison / église anglicane des années 20, qu’elle a rénovée avec son conjoint et décorée artistiquement.

Retro barjo portrait

Montage église retro barjo sur esprit vintage

Marie-Line a fait une grande place au passé dans son décor : meubles et objets antiques, table de cuisine rétro, armoire familiale à vitraux anciens, boites en métal de collection, etc.  Le côté architectural religieux du bâtiment est peu présent lorsqu’on se retrouve à l’intérieur. Par contre, des éléments tels que: plusieurs statues religieuses, un bénitier, des chandeliers d’église, un porte-lampions et même une plaque de station d’un chemin de croix rappellent l’origine du bâtiment.

retro barjo sur esprit vintage web

On peut voir le côté artiste de la proprio par les multiples toiles colorées qui ornent les murs, le surprenant bain antique sur pattes transformé en table de salon et la grande collection de têtes de mannequins qui parsèment toutes les surfaces possibles: meubles, rebords de fenêtres, haut d’armoire, etc..  Le tout est agencé harmonieusement et forme une déco superbe, poétique et soignée.

RETRO BARJO SUR ESPRIT VINTAGE (1) RETRO BARJO SUR ESPRIT VINTAGE (6)

RETRO BARJO SUR ESPRIT VINTAGE web 9 copyRETRO BARJO SUR ESPRIT VINTAGE (7)retro barjo salon sur esprit vintage salon web

Marie-Line a bien voulu répondre à mes questions sous l’oeil observateur de son chat.

RETRO BARJO SUR ESPRIT VINTAGE (2)

D’où te vient la passion des antiquités ?

Je suis née au Québec de parents français, plus précisément bretons, qui adoraient aller chiner des antiquités. Je les accompagnais souvent et, même très jeune, j’adorais aller chez les antiquaires. J’ai donc acheté de vieux trucs toute ma vie. Après une perte d’emploi et voulant faire carrément autre chose, j’ai commencé, il y a 3 ans, à vendre des antiquités. Mon conjoint a rapporté des États-Unis, un énorme lot d’affiches, annonces et néons de bière des années 60 provenant d’un collectionneur décédé.  On a donc tout nettoyé et réparé et commencé à vendre aux puces de Hudson. De fil en aiguille, j’ai étoffé mon stock avec d’autres antiquités qui, au fil du temps, grossi beaucoup.

Quel est le plus bel objet que tu as trouvé ?

Mon plus bel objet, en fait, est un livre d’art  auquel je tiens beaucoup. C’est un livre qui date de 1920, « Paintings of French Interior » du peintre Walter F. Gay. À l’époque, je peignais, moi aussi, des scènes d’intérieur ancien et j’étais folle de ce peintre. En lisant sa biographie, j’ai appris qu’il avait fait éditer, à New York, 500 exemplaires de ce livre. Je me suis mise à la recherche du livre et en ai trouvé un sur un site d’enchères.

Un objet pour lequel tu ferais des centaines de kilomètres ?

Je collectionne les têtes de mannequins et pourrais faire des kilomètres pour aller en chercher une. Les têtes proviennent en partie des États-Unis, les plus belles viennent de là à mon avis. 

Ta maison est magnifique ! Quelle est son histoire ?

Je demeure dans une petite église anglicane qui a 100 ans maintenant. Elle s’appelait, à l’époque, la Laval West St Georges Church. Elle a cessé ses activités en 1970 et a été habitée depuis par trois familles. Quand je l’ai acheté, elle était à l’abandon depuis quelques années. Mon conjoint et moi l’avons rénovée avec patience et amour, car c’était un gros projet.

Parle-moi du set de vaisselle bleue. Tu m’avais dit qu’il y avait un lien avec Monet, il me semble ?

Plus jeune, j’aimais aussi la vaisselle ancienne bleue et blanche, j’en ai acheté au fil du temps. L’inspiration de cet amour me vient d’un set de vaisselle que mes parents avaient et qui leur provenait de la tante de mon père en France. J’ai su bien plus tard, en fait, que ce motif avait été créé par le peintre impressionniste Claude Monet et datait de l’époque du peintre. Je l’ai découvert en voyant une photo de la salle à manger de sa maison à Giverny avec son magnifique set mis sur la table. Avec un livre de référence sur les assiettes de collection, j’ai su que c’était son design. Malheureusement, avec plusieurs déménagements, une bonne partie de cet ensemble a été cassée sans savoir sa valeur, mes parents ne le savaient probablement pas eux même. Il ne m’en reste que quelques morceaux un peu abimés, mais bien vivants quand même.

RETRO BARJO SUR ESPRIT VINTAGE (10) web

Wow ! Les toiles dans ta maison sont magnifiques ! Tu peins depuis longtemps ?

Je peins depuis 17 ans maintenant, mais y consacre un peu moins de temps maintenant, car la brocante est devenue mon autre passion.

Meubles antiques, couleurs vibrantes, compositions ludiques ! Je suis tombée en amour avec plusieurs de ses toiles ♥♥♥

Vous pouvez en voir plus en visitant son site web marielinebriens.com

Voici mes préférées !

Marie-Line Briens Peintre

 Rétro barjo logo
Pour découvrir les trésors de Rétro Barjo, visitez son espace à Saint-Henri au Marché Underground situé au 3731, Notre-dame Ouest.
Vous pouvez également suivre la page FB de Rétro Barjo ici
et surtout, passer nous voir au PROCHAIN
RENDEZ-VOUS VINTAGE 
LE 12 ET 13 AOÛT COIN Wellington et Galt à Verdun.
Foire vintage verdun

Vous connaissez un brocanteur, un collectionneur, un excentrique qui vaut le détour ? Vous avez envie d’apparaître sur notre blogue ? Vous aimeriez écrire des articles ? Contactez-moi, il me fera plaisir d’en discuter avec vous.

À bientôt et bonne chasse à tous les chercheurs de trésors !

Chantal

 

 

Merci de partager !